Aller au contenu

La presse en parle : Délire pour une femme presque seule

Création au Festival de l’Acte à Metz. Reprise à Paris, au Café de la Gare, joué le 22 avril 2011 pour l'inauguration du théâtre "La Grange de Jeanne" à Saint-Sernin-du-Plain (71510).

L'avant-scène théâtre Délire pour une femme presque seule nous montre la Femme à travers les siècles… Qu’elle se nomme Pénélope ou Cléopâtre, qu’elle vive au Moyen-Age ou au 20ème siècle, son seul et vrai problème, c’est l’Homme. Et toujours, elle attend, espère, accuse, revendique, et toujours elle parle… Une jolie performance de Danielle NETTER.
Chantal BOIRON

Mirabel'Acte Quant à Danielle NETTER, elle réalise une belle performance d’actrice aux prises avec un texte semé d’embûches… dont elle triomphe avec brio.
André CAMP

.